Total TTC: 0,00 €

Jambonneau de Porc Fermier

Maison Argaud

Maison Argaud - Jambonneau de Porc Fermier

Un jambonneau de porc fermier artisanal préparé par la Maison Argaud.

Contenance
8,20 €
5 1
5/ 5
Quantité

Expédition sous 3 à 5 jours ouvrés
 

Sélectionné par nos soins

 

Emballage sécurisé 100% recyclable et innovant

 

Produit de nos Terroirs

  • Maison Argaud - Jambonneau de Porc Fermier
  • Maison Argaud - Jambonneau de Porc Fermier

« Image d’illustration – photo non contractuelle »

La Maison Argaud propose avec ce jambonneau de porc fermier un produit de qualité artisanal à déguster simplement. 

Ce bocal de 350g se partagera à 3 ou 4 convives.

Et pour les amateurs, la Maison Argaud propose également un jambonneau de dinde !

Conseils de dégustation : Dégustez-le frais, accompagné d'une salade verte et d'une pointe de moutarde.

Composition : Viande de porc fermier, sel, poivre. Sans additif, sans conservateur, sans OGM.

Conseils de conservation : Conserver de préférence à l'abri de la lumière. A mettre au réfrigérateur la veille de l'ouverture pour qu'il soit bien frais.

-----

...K comme Kuriosité...

Qui a inventé le principe de la conserve ? 

Il s'agit d'une invention française qui remonte au 18ème siècle !

Son inventeur, Nicolas Appert, né à Châlons-en-Champagne en 1749, est fils d'un couple d'aubergiste et donc baigne depuis la naissance dans un environnement où la cuisine est prépondérante.

Pionnier dans la recherche d'une méthode permettant de conserver les aliments, il développe en 1795 une méthode de conservation en plaçant un contenant hermétique en verre (puis dans des boites en fer blanc) au contact de la chaleur. Cela permet d'en figer son contenu sans en modifier radicalement son goût tout en préservant beaucoup mieux les qualités nutritives en comparaison d'une viande séchée, salée, fumée ou confite.

D'abord expérimenté sur les navires de la marine française napoléonienne, la méthode fait ses preuves et il lance en 1802 à Massy la première usine au monde de conserve. On ne parle pas de stérilisation à l'époque mais du principe d'appertisation, du nom de son inventeur. 

Nicolas Appert, avec "l'appertisation", posait les bases en 1795 de la pasteurisation... 160 ans avant l'invention de Louis Pasteur !