Total TTC: 0,00 €

Sauce au Foie Gras et au Jurançon

Maison Argaud

Maison Argaud - Sauce au Foie Gras

La sauce au foie gras et au vin de Jurançon, idéale pour agrémenter un repas de fête !

Contenance
9,10 €
5 1
5/ 5
Quantité

Expédition sous 3 à 5 jours ouvrés
 

Sélectionné par nos soins

 

Emballage sécurisé 100% recyclable et innovant

 

Produit de nos Terroirs

  • Maison Argaud - Sauce au Foie Gras
  • Maison Argaud - Sauce au Foie Gras

« Image d’illustration – photo non contractuelle »

Découvrez la sauce au foie gras et au vin de Jurançon de la Maison Argaud pour agrémenter directement tous les plats qui s'y prêteront. 

Une sauce prête à l'emploi préparée avec des produits de qualité qui vous feront apprécier les saveurs du Béarn.

Conseils de dégustation : Cette sauce au foie gras sera idéale sur une viande, une volaille, une pièce de bœuf ou un magret de canard. Réchauffer la sauce à feu doux et versez-la directement sur votre tournedos ou magret de canard par exemple. 

Composition : Foie gras entier de canard gavé au maïs grain entier 40%, vin de Jurançon 40%, eau, jus de veau, amidon, sel, sucre, poivre. Sans additif, sans conservateur.

Conseil de conservation : Conserver de préférence à l'abri de la lumière.

-----

...K comme Kuriosité...

Quel lien peut-il y a avoir entre le foie gras et les divinités égyptiennes ?

Dès l'Antiquité, les égyptiens furent parmi les précurseurs il y a plus de 4000 ans pour découvrir le secret qui se cache derrière le foie gras.

Les divinités égyptiennes étaient remerciées par le sacrifice d'animaux qui servaient d'offrandes. Toutefois, certaines parties des animaux étaient valorisées particulièrement. Le foie en faisait partie et était considéré comme un produit noble.

A une certaine période de l'année, les prêtres égyptiens en charge de ces rituels constataient que les foies d'oie étaient plus gras, notamment avant leur migration. Ils découvrirent rapidement que les oies faisaient le plein d'énergie, nettement supérieur au reste de l'année en accumulant la graisse dans cet organe pour leur permettre d'effectuer le long trajet de migration et se préparer ainsi à ce long voyage.

Figurez-vous que les oies pouvaient augmenter de près de 50% leur masse globale avant de prendre le départ de leur migration !